Pourquoi tu peins?

 

Il n’y a pas de chance sans avoir pris un choix. Être dans le milieu de l’art ce n’est pas un travail, mais un mode de vie. L’Art est bien plus présent que nous pouvons lui porter attention. Elle crée des emplois et il en ressort une économie où l’artiste en est le créateur mais très peu le profiteur.

Tous sont déjà allés au musée, payé un billet d’entrée versé à l’institution pour voir des œuvres qui les ont marqués, ou transgressé des conventions académiques. Mais peu ont lu et fait le devoir de connaître la vie des artistes qui leur ont permis de faire une sortie un dimanche en famille.

Rodin devait être concierge pour garder son atelier au sous-sol d’où il réalisait ses œuvres, ce n’est qu’à 45 ans qu’il fût reconnu. Gauguin est mort seul, où son art fût connu qu’après sa mort. Modigliani est mort seul ivre du à des dettes pour vivre.

ALORS POURQUOI TU PEINS?

Naviguer dans le milieu de l’art et ce, à tous les jours, on prend conscience de l’entreprenariat, des heures non comptabilisées ni de son budget, car on en n’aura jamais. Car oui, si nous employons le mot « artiste », il devient un travailleur autonome qui porte tous les chapeaux pour mener ses idées à profit.

Avec le temps, on comprend l’aspect social et tout ce que cela engendre pour avoir « sa place au soleil »; être vu et reconnu dans sa démarche.

ALORS POURQUOI TU PEINS?

J’avais 16 ans quand j’ai posé mon derrière sur mon petit banc sous mon chapiteau extérieur, à exposer mes tableaux dans le vent et la poussière du parc, sous les regards des gens qui cherchaient à comprendre d’où viennent ces portraits sans référence.

Après 16 printemps à trimballer mes tableaux selon de belles ou de moins belles conditions dans des symposiums, galeries, centres culturels, galeries locatives ou louer des espaces de la ville d’ici et d’ailleurs et devoir payer pour être vu ou devoir verser de 10 à 75 % de mes ventes pour rester accroché selon les institutions; il y a toujours en moi cette dévotion de divulguer mon art, selon ma discipline qui est l’art visuel c’est-à-dire la peinture.

ALORS, POURQUOI TU PEINS?

J’habite un 2 et demi dans une maison ancestrale anciennement une galerie d’art où jouait des musiciens et se lisait des lectures de poésie. Je vis dans l’odeur du café, de mon fidèle compagnon canin et de la peinture en permanence. Je ne prie pas la Lune, ne danse pas avec du chanvre dans les mains, ne mange pas de chèvre sacrifiée (je suis végétarienne anyway) et ne boit pas quand je peins. Aucun de ces clichés pour amener à réaliser mes tableaux.

Cela m’a pris 32 ans à assumer ma colère, mon désir d’exprimer ma démarche artistique et mes expériences pour réaliser aujourd’hui qui est CAROLINE.

ALORS POURQUOI TU PEINS?

Chaque parcours d’un artiste est différent, mais tous sont reliés par les mêmes découvertes et apprentissages de sa culture, son histoire sociale et de son patrimoine. Connaître les parcours de l’art selon les divers « courants artistiques » et ce, jusqu’à celui qui est appelé « l’ère actuel ». J’ai choisi d’axer mon œuvre sur la notion du portrait en peinture, au lieu des tangentes actuelles, de l’abstraction, ou de l’art engagé, ou de l’art du propos c’est-à-dire qu’il faut un texte pour comprendre l’œuvre.

Après avoir étudié l’art, le tourisme et l’événementiel, j’ai envi de vous partager ce que mes yeux ont appris par mes études et ma curiosité pour ramener à son importance au point de vue social et politique que simplement à l’aspect décoration ou de remise de cadeau.

C’est par ces textes de mon BLOGUE que j’ai envie de vous faire comprendre mon monde qui maladroitement, se laisse laisser pour compte et moins expliquer dans nos quotidiens. Car l’art est partout soit, par le design de votre tasse de café à la lecture de votre journal, à la réalisation de vos dessins animés à la télévision ou aux lectures pour vous évader, du repas trouvé sur un site d’un chef, à la musique qui orne les silences de votre chez soi… tout est artistiquement réfléchi et créé en fonction de votre personnalité.

Il faut faire un choix où son bonheur ne se résume pas à un choix normal mais plutôt au choix instable qui nous mènera à l’unicité de soi et de son talent, peu importe lequel.

ALORS POURQUOI TU PEINS?

Parce que c’est ma vie.

Share This